Etape 4 – Lac d’Estaing à Bagnère de Luchon

Classé dans : Présentations | 3

JOUR 15 – Lac d’Estaing -> Cauterets – Vendredi 24 juin 

Départ : 7h30       Fin : 14h30       15km avec 1225m de D+ et 1340m de D-

Levé dans la brume, les réveils sont de plus en plus difficiles. La fatigue se fait sentir.Direction le col d’Ilhéou à 2200m, la montée se fait dans la brume mais vers le milieu de la montée, nous passons au dessus d’une mer de nuage. Vue spectaculaire des sommets sous un grand soleil. Après le col nous entamons la descente vers Cauterets. Pause déjeuner au bord du lac d’Ilhéou seuls au monde. 2h plus, nous voilà au camping, douche et linge au programme. Alerte orange annoncée pour 17h. Vent, pluie et grêle, plus de peur que de mal, nuit mouvementée mais RAS.

 

JOUR 16 – Cauterets -> Luz Saint Sauveur – Samedi 25 juin

Départ : 9h       Fin : 18h30       22km avec 1240m de D+ et 1440m de D-

Montée de 1000m interminable sous crachin et brouillard, casse-croûte rapide au col de Riou à 1940m sous la brume toujours. Nous reprenons la route pour la descente, passons par la station Luz-Ardiden. Pause café à Sazos, la descente continue vers Luz. Le brouillard s’estompe enfin, nous traversons le pond Napoléon et rejoignons le camping. Au passage, achat de mini-guêtres, marre des chaussettes mouillées. Arrivée au camping, les rois du pétrole. Accueil au top, pas cher, on nous prête un barbeuc et on nous conseille une boucherie, la bouffe c’est super important…

 

JOUR 17 – Luz Saint Sauveur -> Cabane d’Aygues-Cluses (col de Madamète) – Dimanche 26 juin

Départ : 8h30       Fin : 18h       22km avec 1440m de D+ et 320m de D-

Après une courte nuit, réveil sous le crachin et la brume. Nous attaquons les 10km qui nous séparent de Barèges. Pause déjeuner sous la brume, et 12° seulement. on se remet en route et faisons 12km suplémentaires. Nous bivouaquons à cette fameuse cabane pour apprécier d’avantage les lacs du Néouvielle sous le soleil le lendemain.

 

JOUR 18 – Cabane d’Aygues-Cluses -> Vieille Aure – Lundi 27 juin

Départ : 8h       Fin : 19h       29km avec 1000m de D+ et 2700m de D-

Nuit froide et humide mais 9h de dodo ça fait du bien. Départ à 8h avec soleil et ciel bleu pour le col de Madamète à 2500m. La vue est là aussi splendide. Nous passons une série de lacs (parc du Néouvielle). Tous aussi beaux les uns que les autres. On y planterait bien notre maison, un vrai décor de cinéma. Nous passons le col du Portet et entamons une longue, très longue descente pour rejoindre Vieille Aure. Nous assistons à une grande première : le bal des vautours. Une centaine de vautours tournoie au dessus de nos têtes. Arrivés à destination, courses puis camping qui s’averera gratuit puisque personne pour nous recevoir.

 

JOUR 19 – Saint Lary Soulan -> Cabane d’Ourtiga – Mardi 28 juin

Départ : 8h40       Fin : 17h30       16km avec 1300m de D+ et 600m de D-

Ce matin nous partons rapidement du camping « gratuit ». Le soleil nous réchauffe très vite. La montée est raide mais continue, jusqu’à Azet nous prenons un petit café toujours en compagnie de nos fidèle grdistes Jé et Thierry. L’après-midi nous continuons seuls, nos amis ont pris de l’avance. Nous bivouaquerons à côté de la cabane d’Ourtiga, seuls au monde entourés de montagnes et de cascades, vraiment apaisant.

PS : 1ère véritable erreur pour nous, trop fatigués la veille, nous avons achetés trop de nourriture donc trop lourd à porter dans les sacs.

 

JOUR 20 – Cabane d’Ourtiga -> Bagnères de Luchon – Mercredi 29 juin

Départ : 7h50       Fin : 18h30       24km avec 2010m de D+ et 1660m de D-

Le soleil chasse très vite la brume pour nous offrir un paysage grandiose sur le Val d’Esquierry, la montée est raide mais se fait bien. Dans la descente, nous faisons la connaissance de marmottes et d’izards. Nous repassons de nouveau dans la brume en perdant de l’altitude mais la laissons derrière nous en montant vers le lac d’Oo. Pause déjeuner arrivés au lac. Nous repartons de plus belle pour le lac d’Espingo (600m plus haut), le soleil est toujours de la partie. Nous pensions y bivouaquer mais à 15h nous apprenons la météo pour la soirée : risque d’orages forts donc il n’est prudent de rester à découvert. Nous décidons de poussons jusqu’à Super Bagnères 10km plus loin. Nous mettrons 3h au lieu de 5h conseillé. L’orage nous suit de près, pas vraiment rassurés, on accélère le pas, rien pour s’abriter. Arrivés à Super Bagnères, nous décidons de tricher pour la 1ère fois, puisque le ciel est de plus en plus menaçant. Gros coup de chance pour nous, nous tombons sur la dernière voiture à quitter la station. Nous redscendons donc à Bagnères de Luchon. 30minutes en voiture contre 2h30 en marchant. Arrivés au camping à 19h15 exténués mais bonne nouvelle : nous retrouvons les copains (Jé, Thierry et les Australiens). Demain journée repos bien méritée 0km au programme!

 

3 Responses

  1. Libouban

    Quel périple !!! Vous avez l’air d’être bien…
    Beaux paysage !
    J’arriverai avec ma copine, le 06 juillet (je pense) chez vous. Bisous, bonne marche et de très bonnes nuits !!!

  2. Nadège

    Ah la réserve du Néouvielle c’est magnifique, j’y ai déjà fait une semaine, il a quelques truites dans tous ces lacs! L’orage arrive encore ce soir, en espérant que vous êtes abrités! Bon courage pour la suite

  3. CORIC Christine

    Hello les courageux, vous en prenez plein les yeux d’après ce que je peux lire.
    Moi, mon parcours est le suivant : lundi matin St Joseph/Couëron – lundi soir Couëron/St Jo – bivouac à St Jo…..mardi oh …. même parcours……mercredi ….oups toujours même parcours !!!!! y a comme un problème, il va falloir que je sorte la carte….
    Bon courage à vous car ça a l’air difficile.
    Ici RAS on attend les vacances. Vendredi dernier au barbecue on a bu un coup de punch à votre santé.
    bisous
    CRICRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.