Etape 5 – De Bagnères de Luchon à Moulin Lauge

Classé dans : Présentations | 1

JOUR 21 – Bagnères de Luchon – Jeudi 30 juin 

Départ : /       Fin : /       0km

JOUR DE « REPOS »

Matin difficile pour Kiki après avoir bien profité de la soirée jusqu’à 3h avec Jay et Thierry. Charlotte, elle, est très matinale comme d’habitude. La journée de repos ne l’est pas tellement. Au programme, lessive (à la main), courses (à 2km du camping) et blog (un grand merci aux proprios bretons du camping pour le prêt de l’ordinateur pendant 2h30). Attention aux prix internet en ville, 3€ le quart d’heure…du vol! La journée passe très vite, barbecue à midi, resto le soir avec tartiflette pour tout le monde, top!

 

JOUR 22 – Bagnères de Luchon -> Cabane d’Artigues (5km avant Fos) – Vendredi 01 juillet 

Départ : 8h50       Fin : 18h20       23km avec 1790m de D+ et 1240m de D-

Dépar tard du camping, nous devons faire les courses et prévoir de quoi manger pour 5 jours sans trop se charger. Reprise difficile après la journée de pause tant moralement que physiquement. Le début de la montée est rude, il fait déjà très chaud et nos sacs chargés à 12 et 18kg ne nous facilitent pas la tâche. Montée quasi tout le temps 1700m d’un coup ça pique! Heureusement on croise du monde, et on papote, on apprend par un berger la présence d’un ours dans le secteur. Nous testons de l’eau ferrugineuse et c’est franchement dégueulasse mais pas le choix on est complètement à sec. La montée s’achève enfin au pic de Bacanère à 2193m. Vue splendide au dessus des nuages avec tous les sommets enneigés. C’est parti pour la descente qui s’annonce facile au vu du sentier mais un mélange pluie/grêle/orage en fond vient gâcher le plaisir. Ludovic, le vacher du coin et Java son border nous ouvrent leur cabane pour se mettre à l’abri. On papote 10min, la pluie s’arrête et nous descendons jusqu’à la prochaine cabane d’Artigues où nous dormirons.

 

JOUR 23 – Cabane d’Artigues (5km avant Fos) -> Refuge de l’étang d’Araing – Samedi 02 juillet 

Départ : 8h15       Fin : 17h30       22,5km avec 1720m de D+ et 950m de D-

Nous nous réveillons en retard ce matin, 7h au lieu de 5h45… La brume est encore bien présente avec un bon crachin bien de chez nous! Mais il ne fait pas froid. Arrivés à Fos, le moral n’est pas trop là donc nous nous arrêtons à l’hôtel « Les Gentillhomètes » prendre un café et un chocolat chaud (4€ les 2, impec!) avec un très bon acceuil! Et c’est reparti pour une montée de 17km et 1720m de dénivelé + avec la tête dans les nuages. Nous ne voyons pas à plus de 20m une bonne partie de l’après-midi. Arrivés au refuge, nous plantons la tente et prenons une bonne douche chaude (3€/pers), super accueil ( nous cuisinons et mangeons à l’intérieur). Au lit à 21h, la journée de demain s’annonce « hard ».

 

JOUR 24 – Refuge de l’étang d’Araing -> Eylie d’en haut – Dimanche 03 juillet 

Départ : 7h20       Fin : 12h20       8km avec 360m de D+ et 1350m de D-

Réveil à 5h45 avec un lever de soleil au top. Nous avons rarement eu la chance d’en contempler un comme ça. Il fait froid à 2000m d’altitude mais le soleil nous réchauffe le coeur. Nous découvrons l’endroit où nous sommes, sans la brume, ça change tout! La descente commence et se passe bien. Nous passons devant les anciennes mines de fer, impressionnant. Nous prenons le temps en papotant avec pas mal de gens. Nous croisons le premier groupe de GRdistes partis de Banyuls! Charlotte se fait mal au genou en glissant sur la boue omniprésente. La fin de la descente devient donc pénible et nous décidons de nous arrêter à Eylie d’en haut pour faire un après-midi repos et ainsi de ne pas empirer la blessure de Charlotte. Rencontre avec Alain (60ans) à l’aire de bivouac, il fait la traversée comme nous.

 

JOUR 25 – Eylie d’en haut -> Maison du Valier (cascade à 10min sur le GR) – Lundi 04 juillet 

Départ : 7h       Fin : 16h       19km avec 1720m de D+ et 1770m de D-

Remballage du bivouac en 1h ce matin, un record! Grosse montée jusqu’au premier col de l’Arbech à 1800m, à la fraiche ça le fait très bien! Temps magnifique, pas un nuage en vue c’est le top. Grosse descente et pause de midi dans la vallée plus que sauvage et très belle. De nouveau grosse montée de 900m de dénivelé + qui nous pique les jambonots et re-descente de 900m de dénivelé – pour une arrivée à la maison du Valier, où nous recevrons un acceuil plus que moyen, pour ne pas dire mauvais! Nous nous ravitaillons là-bas par défaut… Attention aux prix de l’épicerie (au moins 30% plus cher que partout ailleurs). Certains produits sont même plus chers que dans les refuges ravitaillés par hélico!! Pour ceux qui dorment là, la demi-pension est obligatoire, ils sont forts…

Nous bivouaquerons au bord d’une cascade magnifique et l’orage du soir mettra à rude épreuve notre tente! Pas de dégâts…

 

JOUR 26 – Maison du Valier (cascade à 10min) -> Moulin Lauge (3.5km après Aunac) – Mardi 05 juillet 

Départ : 8h10       Fin : 19h       26,6km avec 1610m de D+ et 2020m de D-

Réveil difficile pour Charlotte (11h de sommeil seulement!). La journée se passe bien mais pas la meilleure niveau paysage. Beaucoup de forêts et de cours d’eau à traverser. Le temps plutôt maussade du jour doit sûrement influer sur le moral et la motivation des troupes (départ sous la pluie). Pause à Esbintz vers 15h30 pour boire une bière, petit coin de paradis qui donnerait bien envie de rester mais nous poursuivons notre route plus loin que prévu pour gagner un peu sur la grosse journée de demain. Bivouac en « semi-bourgade » mais avec l’eau à volonté, table et bancs à dispo, super!!

  1. Haehner Patricia

    Merciiiiiiiiii à vous 2 et Bravo !!! Vous nous faites voyager ! !!! j ‘ en serais bien incapable !!!! C’est un vrai plaisir de vous lire ! !! À bientôt. ..l ‘ ECN ferme le 6 ( en espérant vous voir le 3 ? )
    Bizzzzou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.