Etape 8 – De Mantet à Banyuls-sur-mer

Classé dans : Présentations | 9

JOUR 38 – Mantet (1460m) -> Refuge d’Arago (Canigou) – 2123m – Dimanche 17 juillet 

Départ : 7h35       Fin : 18h30       19.5km avec 1580m de D+ et 930m de D-

Départ de Mentet ce matin après un déménagement de tente un peu tardif à cause d’un fermier pas très baisant! Réveil à 6h15 pour partir à 7h30, arrivée à Py à 10h00 et 6km parcourus. Ravito à l’épicerie ( ouverte 7J/7), petite boisson fraîche. A 11h15 on reprend la route pour le col de Joul où nous déjeunerons à 13h (pause myrtille avec Hannah). Reprise de la montée vers 14h pour le col du cheval mort dans un premier temps puis le rfuge des Mariailles où nous arrivons à 15h35. Montée très sympa et progressive à l’ombre mais très difficile pour Hannah qui n’est pas en forme. Bonne journée pour l’instant, la forme pour tous les 2, il fait beau et chaud comme il faut! Le paysage change un peu plus tous les jours…Dernière montée jusqu’au refuge d’Arago à presque 2200m. Nous apercevons le fameux Hymalaya Catalan, le pic du Canigou (2784m). Pas de tente à mettre ce soir puisque dodo dans une cabane nickel. Dodo tôt car réveil à 2h20 pour voir le soleil se lever sur la mer depuis le sommet du Canigou (1ère vue sur la Méditerranée à 100km de là).

 

JOUR 39 – Refuge d’Arago (Canigou) – 2123m -> Batère (1523m) – Lundi 18 juillet 

Départ : 3h15       Fin : 19h       24km avec 940m de D+ et 1660m de D-

Le réveil sonne tôt, 2h20… Nuit très courte (4h) et Hannah à ronflé 😉 Départ à 3h15 pour l’ascension du pic du Canigou tout le monde est très motivé et excité. Une grande première pour nous 2 de randonner de nuit mais top! Pas si simple pour s’orienter par contre. Juste avant le pic, dernière difficulté : la cheminée à escalader sur 50m… Hard pour Charlotte (vertige) et hard pour Kiki qui porte les 4 bâtons d’une main et son portable de l’autre main pour la lumière car nous n’avions prévu qu’une seule frontale, erreur! Arrivés au sommet l’émotion est palpable pour chacun d’entre nous, il fait beau et bon (env. 10°), le ciel est dégagé. La lune et les étoiles laissent place au lever de soleil sur un lit de nuages. Pas de mots pour décrire ce moment magique… Nous resterons au sommet de 5h15 à 8h pour savourer l’instant. Repos et sieste au chalet des Cortalets à 10h pour récupérer un peu puis nous reprenons la marche jusqu’à Batère en prenant la variante du GR10 qui passe par un sentier en balcon avec vue sur mer au top (plus sympa que le GR10 normal). Arrivés à Batère tard le soir, nous bivouaquerons et Daniel et Hannah rejoignent leur ami Noah (Tazmanien comme eux).

 

JOUR 40 – Batère (1523m) -> Montalba d’Amélie (543m) – Mardi 19 juillet 

Départ : 8h30       Fin : 19h10       24.5km avec 790m de D+ et 1710m de D-

La journée d’hier a donné le sourire et la motivation à tout le monde. La fin commence à se faire sentir et dans la descente (longue) nous parlons de Banyuls et des projets futurs. Le sud est des Pyrénées nous va plutôt bien, nous avons replié la tente sèche ce matin (un exploit!) et nous sommes sortis de la tente en short/T-shirt et tongs… Ravitaillement à Arles-sur-Tech pour 2 jours avec dégustation des fameuses rousquilles de chez Touron (bonnes mais sans plus). Attention à la montée après Arles-sur-tech, ça pique les cuissots surtout avec le soleil au zénith! Arrivés au moulin de la Palette nous buvons beaucoup d’eau en attendant les premiers coureurs de la Trans Pyr (trail de 850km en 16 jours, un truc pour les fous!).  L’acceuil au moulin de la Palette est mitigé. Nous sentons immédiatement la motivation des propriétaires pour l’argent… un peu lourd… On nous avait pourtant prévenus avant! Nous bivouaquerons à Montalba d’Amélie avec la fontaine et terrain plat à disposition (alors qu’au moulin de la Palette les proprios nous avaient dit qu’il n’y avait rien de plat et pas d’eau, bonjour le business…)

 

JOUR 41 – Montalba d’Amélie (543m) -> Las Illas (548m) – Mercredi 20 juillet 

Départ : 9h30       Fin : 17h       21km avec 1170m de D+ et 1300m de D-

Départ tardif ce matin, on traîne, on papote! La matinée se passe bien avec la chaleur et le soleil. Nous sommes bien chargés en eau car il n’y a rien jusqu’à Las Illas (2,5 litres par personne). Pendant la montée au Roc de France nous tombons sur une quantité de myrtilles impressionnante, de quoi faire le dessert pour ce midi, des fruits juste sous nos yeux, miam! Tout le monde se régalera. Nous arriverons à Las Illas à 17h, l’heure idéale pour prendre une bière (encore!) récupératrice à la vieille auberge du village. Le bivouac se fera sur une aire en herbe du village avec eau potable et même une douche froide à disposition , le meilleur bivouac du GR10, top! Aujourd’hui, nous avons eu des sentiments partagés entre l’excitation et l’envie d’en finir, et en même temps l’envie de freiner pour prolonger le plaisir de marcher. Bizarre …

 

JOUR 42 – Las Illas (548m) -> Saint-Martin de l’Albère (601m) – Jeudi 21 juillet 

Départ : 7h30       Fin : 16h       24km avec 710m de D+ et 630m de D-

Les points positifs de la journée ont été la visite extérieure du fort de Bellegarde, le très beau temps (34°) et le moins bien : la cohue du Perthus . Tout le monde a été emmerveillé par le fort de Bellegarde où nous arrivons juste avant midi. Ce fort Vauban est très bien conservé (4€ la visite que nous n’avons pas faite). Ensuite nous descendons au Perthus pour manger un bon hamburger frites pour 6,50€/pers côté espagnol et une glace pour finir, 34° aujourd’hui. Pour le ravitaillement c’est un peu plus compliqué, les supermarchés sont remplis uniquement de bonbons, alcool et cigarettes. Les touristes nous effraient un peu aussi, presque tous avec un embonpoint certain. Nous repartons donc pour une bonne montée entourés de chêne-liège sous un soleil de plomb. Nous perdrons 1 litre de sueur chacun dans la montée avant d’arriver au bivouac du jour à Saint-Martin de l’Albère. La rivière est malheureusement à sec mais il y a une source derrière la ferme, trop cool! Et petite surprise juste avant d’arriver au bivouac, passage à 20 mètres de nous d’un bon gros sanglier ….

PS : le GR10 a été rallongé de 2 ou 3km cette année au départ de Las Illas.

 

JOUR 43 – Saint-Martin de l’Albère (601m) -> Banyuls-sur-mer – Vendredi 22 juillet 

Départ : 8h30       Fin : 20h       28km avec 1170m de D+ et 1700m de D-

C’est parti pour ce que nous pensons être l’avant-dernière journée avec pour objectif de faire un dernier bivouac au col du Sallfort avec une vue plongeante sur Banyuls et Port-Vendres. Il fait bon mais très gris et au bout d’une heure de marche nous rejoignons le gîte de l’Ouillat pour prendre un bon café pendant qu’il se met à pleuvoir. La lumière est très belle avec ce « soleil/pluie » désormais traditionnel. Nous arrivons à la cabane de Tagnarède vers 11h45 où nous poserons presque 2h, fous rires, rigolades et déjeuner au programme. Déjà bien fatigués par une tramontane omniprésente depuis le pic de Néulos. Nous repartons et profitons de la vue entre mer et montagne à chaque pas… C’est splendide! Arrivés au Sallfort (dernier bivouac supposé), impossible de bivouaquer, la tramontane est beaucoup trop forte, ce serait dangereux. Nous descendrons donc sur Banyuls avec une atmosphère lourde (tout le monde un peu à cran, pas toujours facile de marcher en groupe). Arrivés à Banyuls à 20h et non sans émotion… A la fois heureux et tristes d’arriver. Quelques photos pour immortaliser le moment. Quelques courses et apéro + bouffe près de la plage. Nous arriverons à 23h au camping municipal où le veilleur nous refusera (super sympa le type…) et nous conseillera de planter la tente sur un parking en caillou avec un camp de gitan à côté, super les conseils!! Donc dodo un peu plus loin sur une dalle en béton mais avec un préau. Nuit courte et difficile, le vent souffle fort. Demain si le temps n’est pas meilleur, c’est retour direct à la maison. Nous serons tristes de quitter nos amis du GR10, Hannah, Daniel, Thierry, Jay, Virgile, Alain, Jean et tant d’autres… Que de belles rencontres…

9 Responses

  1. CORIC Christine

    Bravo !!! super expérience. Vous êtes prêts pour « le pacific » ?
    Bonne récupération et peut-être viendrez-vous faire un petit tour en Bretagne ?
    bisous et bonnes vacances….maintenant.
    CRICRI

    • picdumidi

      Merci ma cricri!! Oui repos maintenant, mais pas pour longtemps. On remonte en terre sainte ce week-end, donc on va tâcher de faire un arrêt chez Boscher vendredi matin. Je choisis bien mon jour hein?! 😉 Bisous et à dans 2 jours!

  2. Astrid

    Merci d’avoir partagé vos aventures à chaque étape !! Un régal à vous lire. Pressée de vous revoir !!!!

    • picdumidi

      Merci à toi de nous suivre avec autant d’engouement 🙂 bisous bisous

  3. Claire Sarlabous

    bravo a vous deux charlotte!!!
    J’espere que tes jambes tiennent le coup. Je m’informe en lisant ton blog voir si j’aurai du boulot à ton retour haha.
    En tout cas encore bravo.

    Ta kiné paloise
    Claire

    • picdumidi

      Merci claire ! Tout va bien, et tendinite envolée 15 jours apres les semelles orthopédiques donc nikel ! Heureusement pour moi , pas de kiné tout de suite ahah 😉 bizzz et à bientôt !

  4. Joseph-Marie PRUAL

    Je viens de trouver votre blog. Heureux de constater que vous avez pu mener votre projet à son terme (comme j’ai aussi eu la chance de le faire) et que cette expérience aura sans doute pu confirmer la possibilité de votre PCT …
    Des nouvelles de Maryvonne qui était partie devant nous en quittant le gîte de Bidarray ?
    Meilleurs voeux pour vos prochaines randos,

    Joseph-Marie, GR’diste breton qui vous a croisés le soir du 12/06 à Bidarray.

    • picdumidi

      Hey, quel plaisir de te lire 🙂 Et heureux de voir que tu as réussi cette aventure, sûrement bien plus rapidement que nous!! En tout cas, que de bonnes rencontres sur ce GR. Ce qui nous donne encore plus l’envie d’attaquer la PCT. Malheureusement, nous n’avons plus eu de nouvelles de Maryvonne, personne ne l’a vue après Bidarray… Et toi d’autres projets en tête?
      A bientôt sur les chemins ou sur les singles bretons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.