Colombie-Britannique – CANADA 2018

Classé dans : Présentations | 6

CAPE SCOTT TRAIL
22/09/2018  J1  17,40km
23/09/2018  J2  25,00km
24/09/2018  J3  17,40km  soit 59,80km et environ 1000m D+

SUNCHINE COAST TRAIL
26/09/2018  J1  13,00km
27/09/2018  J2  15,40km
28/09/2018  J3  17,00km
29/09/2018  J4  22,00km
30/09/2018  J5  12,00km
01/10/2018  J6  23,00km
02/10/2018  J7  ZERO DAY – Neige
03/10/2018  J8  20,00km
04/10/2018  J9  29,00km
05/10/2018  J10  ZERO DAY
06/10/2018  J11  12,00km
07/10/2018  J12  ZERO DAY
08/10/2018  J13  13,00km
09/10/2018  J14  13,00km
10/10/2018 J15  07,00km  soit  196km et environ 8000m D+

GARIBALDI PARK
12/10/2018  J1  10,00km
13/10/2018  J2  18,00km
14/10/2018  J3  18,00km  soit 46,00km et environ 2000m D+

SOIT 4705km depuis le 13 mars 2018… et quelques 4 paires de chaussures chacun!

Toujours en vie !! Un bon mois sans news je sais mais voilà le dernier article et nos dernières péripéties avant notre come back en France 🙂

Bon , on ne va pas vous mentir , la semaine post-pct, nous n’avons fait que manger, dormir, manger, dormir … Que c’est bon de ne rien faire =D
Puis, après quelques recherches pour savoir quoi faire dans le secteur, nos plans se dessinent enfin 🙂 Nous choisirons l’option randonnée une fois de plus car ca nous plait et ca ne coute pas grand chose ! Petite visite de vancouver entre temps mais la ville c’est pas trop notre truc…

Dans un premier temps, direction l’ile de Vancouver ( 500kms de long sur 80 kms de large il y a de quoi faire), on prend donc le ferrie pour quitter le continent et c’est juste sublime, nous sommes entre mer et montagne 🙂
Nous nous dirigeons (en stop donc bien galère sur ce coup là) vers le nord de l’île pour atteindre la ville de Port Hardy puis covoiturage avec un autre couple (2 h de piste) pour rejoindre le début du « cape scott trail ». Piouf pas simple tout ça ahah. Pour vous donner une idée du tableau, mélange de forêt primaire, ocean, plages à perte de vue et presque personne, le pied ! Nous resterons 3 jours à randonner 50 kms dans le secteur, on prend le temps et c’est chouette. Ici tout est presque brut , tellement sauvage, pas de traces de vie humaine … ah si peut etre quelques unes quand même. Incroyable mais vrai, une colonie danoise a tenté de s’installer ici au début du 20ème siècle pour y développer la pêche et le commerce avec les anglais. Leur aventure durera trente ans, face à la rudesse du climat, une vie sauvage omniprésente et une accessibilité très compliqué (marécages, boue) Mais waw , les danois nous impressionnent, pari très audacieux à l’époque.
Les loups sont partout et nulle part, leurs empreintes et quelques terriers sont visibles toutes les 5 minutes, c’est dingue. Nous aurons la chance d’observer aussi des otaries et encore deux nounours sur la plage 🙂
Nous avions d’autres projets sur l’île, mais tout est hors de prix, bon piège à touristes donc nous reprenons rapidement un autre ferrie pour rejoindre la « sunshine coast », et la ville de powell river. Nous sommes de retour sur le continent oui mais pas vraiment, aucune route d’accès, les montagnes sont partout 🙂 on vous laisse jeter un coup d’œil à la carte.

Deuxième étape de notre périple canadien : le sunshine coast trail soit 200 kms de randonnée de cabane en cabane… paysages incroyables là encore, on ne verra pas grand monde là non plus. Mais de belles rencontres avec dame nature : une maman ours avec ses trois petits, des otaries, des phoques, des aigles, des oies sauvages mais aussi et surtout un puma. Oui oui un puma, ce n’est pas une blague.

Pour vous mettre dans l’ambiance, 2 ème soir sur le chemin, vue magnifique, on profite du coucher de soleil à l’extérieur de la cabane, il est 19h. Il fait déjà bien sombre quand on se met à table, au menu : riz knorr + bacon miam. Je ne sais pas si j’ai entendu ou vu quelque chose mais je tourne ma tête sur la droite et là irréel mais pourtant bien présent,  un puma à 15 mètres de nous . Effrayant… Impossible pour moi de prononcer le mot « puma » pour alerter Kévin. J’ai le souffle coupé, Kévin lui trop content prend l’appareil photo. Le puma s’immobilise et nous nous observons durant 2 minutes sans bouger. Finalement, kevin retourne à la cabane pour aller chercher notre klaxon à air pendant que je recule gentillement mais sûrement sans jamais quitter du regard notre gros chaton . Il poursuit sa route tranquillement mais il reviendra pour sur plus tard, c’est un chasseur… Contents de dormir dans la cabane tiens ! 🙂

Deux jours plus tard, une tempête de neige à 1150 mètres d’altitude nous force à nous arrêter dans une cabane, journée off au sec mais pas loin de 0 degrés quand même glaglagla
Mais toutes ces variations de météo et de températures embellissent encore un peu plus ce trail déjà magique 🙂
Après  ces 200 kms sur deux semaines ( oui on a pris le temps), nous quittons la sunshine coast et deux ferries plus tard nous sommes de retour à Vancouver.

 

Nous voulons finir en beauté notre grand voyage alors on se lance pour nos derniers de randonnées dans le  » garibaldi park », plus au nord, entre les villes de Squamish et Whistler.
Tellement touristique que me chemin est une vraie autoroute, presque un accès fauteuil roulant ahah et ça fait du bien !
Quarante-huit heures entre 1500 et 2200 mètres d’altitude mi-octobre, on vous assure que les mots frais ou froid spnt trop faibles pour décrire mes températures nocturnes 🙂 Sûrement aux alentours des -10° …
Mais heureusement pour nous, c’est grand soleil ! Il fait vraiment bon de 10h à 15h après c’est direction les sacs de couchage pour ne pas congeler 🙂 Deux chemins au programme : panorama ridge pour commencer avec vue sur le Garibaldi Lake , à couper le souffle… Entourés de glaciers et montagnes à perte de vue ! Puis dernière rando canadienne pour nous , l’ascension du  » black tusk ». Sensés terminer ce trail par une cheminée (soit un mur d’escalade à 2200 m) de 100 mètres sur une roche volcanique et friable. On a essayé et on a vite fait demi-tour, beaucoup trop dangereux . Et la vue est déjà époustouflante d’ici…

Quel beau finish !!
A la fois heureux et nostalgiques de rentrer à la maison, un drôle de mix …
Mais bon sang, on rêve de fromage, de saucisson, de vin rouge, de raclette !
On a hâte de retrouver la famille, les amis et notre petit chien !
Et on réfléchit déjà à nos prochaines aventures, quelques idées en tête 🙂
A très vite !
Retour BZH le 21 octobre yiiiiiihaaaaaaa

6 Responses

  1. BRINQUIN Honoré & Nicole

    Superbe final ! Merci pour toutes ces belles photos.
    Bon retour

  2. Valérie Auvray Cadiou

    Hate de vous revoir….avec une bonne bouteille de vin et du fromage sans oublier le pain!
    Keke je te recommande un bon barbier avant ou à ton retour

  3. Anne Pinçon

    Bienvenue en France et en Bretagne, vous avez toute mon admiration, les photos sont toujours aussi sublimes.

    A très bientôt

    Anne

  4. plaza Michel § Hugo

    Ok, je ne sais si vous avez reçu mon message, fait au portable aucune info, mais appel pour se voir. Bises à +

  5. Hannah Hokarari

    Oh la la la!!!! Encore les beaux experiences inoubliables a pied!!!! Merci beaucoup de les partager avec nous Ça chauffe nos cœurs de savoir que vous deux profitez au maximum de la belle vie et embrassez les défis physiques!!! Et surtout vos affection et appréciation pour le monde naturel est mouvent ❤️ On se rejouie de vous voir encore un jour… Quelque part dans ce monde magnifique!!! Mille bises xxxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.